Catégories

Le Pastel





Les tableaux exécutés au Pastel ont traversé les siècles sans souci, gardant leurs couleurs lumineuses, leur fraîcheur, protégés par une vitre qui les isole des frottements, de l'humidité.

Le Pastel est constitué de craie blanche et de pigments colorés, le tout mixé avec de l'eau et de la gomme arabique.

Il se présente sous forme de bâtonnets de texture sèche, ferme ou crémeuse, de godets ou de crayons.
On trouve une gamme de couleurs infinie que l'on peut encore enrichir en superposant ou mélangeant  les couleurs au cours du travail.

On travaille avec les doigts directement ou avec les bâtonnets et les crayons suivant l'effet recherché (hachures, estompages, etc...)


  • Les carrés Conté sont secs, donnent un tracé énergique et permettent de faire des détails avec la tranche.
  • Les bâtonnets sont plus ou moins tendres (Sennelier, Rembrandt) et les Schmincke sont d'une douceur magnifique, mais extrêmement fragiles.
  • Quant aux crayons, ils servent au dessin et aux détails demandant de la précision.


Il existe des papiers spécifiques au Pastel, tel que le papier velours, Pastelmat, Pastelcard, Art-Spectrum






les tableaux au pastel sec se conservent très bien dans le temps mais demandent un encadrement très soigné.

le sujet ne doit absolument pas être en contact avec le verre qui attire les particules de pigment.

Il faut donc prévoir un espace de 4 à 5mm  entre le sujet et le verre

 On choisira un verre blanc,  pas de plexiglas (problème électro-statique). Le verre n'est pas particulièrement fragile s'il est bien encadré.

le passe-partout met en valeur un pastel, donne davantage de légèreté à l'ensemble du tableau.

Le sujet devant être éloigné du verre d'environ 4 ou 5 mm, le biseau anglais est  parfait  pour cela.

choisir la couleur est vraiment une affaire de goût.
 une couleur neutre,  un beige, éventuellement un blanc cassé ou une couleur un peu sombre mais  parfaitement en harmonie avec le sujet. Pas de passe-partout de couleur éclatante  car  cela attire trop le regard  et nuit au pastel lui-même.

Si on ne veut pas de passe-partout, il faut insérer une petite baguette (éconospace) sous le cadre vitré afin d'éloigner le pastel du verre.








1 commentaire:

  1. bonjour
    Je n'arrivais plus à rien avec les Rembrandt
    Je suis revenue aux Faber Castell, et, là, je m'éclate. Ils ne me contrarient jamais car ils se mélangent gentiment. Bref, je suis réconciliée avec le pastel.
    Une petite question : donnes-tu des cours dans des associations, même si ce n'est pas à côté de chez toi ?
    bisous

    RépondreSupprimer